yoga albufeira
Lifestyle

Le yoga au Portugal

Dès mon arrivée en voyage, j’ai eu l’envie de trouver une activité qui puisse me maintenir en forme. Je ne cherchais pas à faire de la compétition mais plutôt à m’assouplir tout en m’aidant à être plus R-E-L-A-X. J’ai commencé à m’intéresser à la pratique du yoga qui n’a plus à prouver ses bienfaits sur le corps et l’esprit.

Ce sport ou plutôt cet art de vivre est devenu omniprésent dans la vie de nombreuses personnes (par besoin ou par phénomène de mode). Bah oui c’est classe de faire du yoga ! On met son plus beau legging de sport colorés avec la brassière assortie et hop la tête en bas pour vite poster la photo sur les réseaux sociaux. Bon, ça ne résume pas à ça non plus…

J’ai envie de me faire mon propre avis sur cette pratique et pourquoi pas donner quelques conseils aux novices. Aujourd’hui, les studios de yoga poussent comme des champignons dans les villes et proposent bien souvent des activités complémentaires comme la méditation et le pilate.

J’ai commencé par apprendre le yoga chez moi, à mon rythme, à l’aide de vidéo sur internet. Notamment ceux proposés par le magazine féminin “ELLE”. Ils sont réalisés par une professeur diplômée et sont bien adaptés aux débutants et à ceux qui veulent apprendre les postures de bases.

Rien de mieux ensuite que d’aller faire des “vrais” cours en studio dans les villes visitées. Cela me permettra de voir les différents types de yoga et de trouver celui qui me correspondra le mieux. Il y a quand même environ 10 types différents de yoga. Avant de pouvoir trouver le sien, allons en découvrir au maximum pendant ce voyage au Portugal.

séance-yoga-lagos
Une séance de méditation sur la plage de Lagos dans la région de l’Algarve (Portugal)

HATHA YOGA

Si vous avez envie de (re)découvrir le yoga durant votre voyage en Algarve, je ne peux que vous inviter à venir rencontrer Joana dans son studio. Il est cosy, pleins de couleurs et chaleureux (à son image).

Il se situe dans le quartier du port de Portimao non loin du stade municipal. (Allez les bleus !) Il y a d’ailleurs des matchs de football à voir. L’équipe de Portimão est en première division, si ça intéresse les footeux ! C’est vraiment sympa pour s’immerger dans l’ambiance d’un pays.

Bref, je m’égare. Revenons-en au sujet qui nous intéresse : le YOGA. J’ai été accueillie par Joana qui m’a mise à l’aise immédiatement. Nous nous sommes assises toutes les deux afin de discuter d’un peu tout : ma vie, mon voyage, sur ma pratique du yoga… (Pensez à arriver en avance pour avoir cet échange précieux avec Joana.)

J’ai trouvé ça vraiment top, elle a pris le temps de s’intéresser à moi alors que je n’étais que de passage !

Ah oui et j’oubliais : Joana a une page facebook, si vous voulez en savoir un peu plus. Petit plus non négligeable, elle parle parfaitement l’anglais (bonne occasion pour me perfectionner).

Un yoga idéal pour débuter

La salle de yoga est petite mais nous n’étions que quatre à faire le cours. C’est vraiment sympa pour ceux qui cherchent un studio de yoga tranquille et avec une prof’ vraiment disponible et à l’écoute.

Nous avons fait un cours de yoga “Hatha”, qui est parfait pour débuter car c’est un yoga en douceur. Les postures sont assez lentes afin d’avoir une écoute attentive du corps. Il y a des types de yoga très différents, certains dynamiques et plus exigeants corporellement comme le “Ashtanga” dont je vous parle un peu plus bas. Étant complètement novice en la matière, Joana a pris le temps de bien me montrer les différentes postures. Et ce, afin de ne pas se blesser.

Un yoga chantant

Déroulé du cours : 

Le cours s’est déroulé en grande partie en anglais (principalement pour moi). Sachant que les autres personnes étaient portugaises et inscrites à l’année. Le mois de février n’étant pas un mois très touristique, j’ai trouvé cette attention vraiment sympa. D’ailleurs, la grande majorité des portugais parlent un très bon anglais.

Alors pour la petite histoire, je ne parle pas du tout le portugais (jusque là rien d’anormal) et concernant l’anglais disons que c’est un peu “la débrouille”. C’est un savant mélange entre quelques mots, voir des bouts de phrases et beaucoup de gestuelles.

Pour commencer, nous avons fait un temps de respiration assis en tailleur. Lorsque je ne comprenais pas ce que ce qu’il fallait faire, c’est-à-dire souvent, je louchais sur mes voisins de tapis pour ne pas être trop à l’ouest. C’est à ce moment que j’ai été surprise de voir tout le monde se mettre à chanter :

− “Oooom shanty, shanty, shaaanty”

… Euh c’est-à-dire ?!

Alors là j’avoue ne pas l’avoir vu venir ! Il s’agit en fait d’une invocation de paix bouddhistes, très pratiquée pendant les séances de yoga. Du coup, l’air de rien, j’ai suivie le moove et poussé à mon tour la chansonnette, plutôt agréable finalement.

Un yoga qui équilibre le corps et l’esprit

Ensuite, le cours s’est déroulé autour de plusieurs postures de la fameuse salutation du soleil avec une musique zen toute douce pour nous accompagner. Je me suis rendue compte que le yoga pouvait faire mal si on essaye exactement de reproduire les postures demandées.

Bien évidemment, il ne faut surtout pas forcer (ce n’est pas du cross fit non plus). Chaque posture doit être abordée en douceur et progressivement en fonction de chacun. Et ce, afin de ne pas traumatiser le corps. Ce serait dommage de me retrouver éclopée dès le début du voyage !

Puis, nous avons terminés ce cours par une séance de méditation des plus agréables, petit coussin et plaid tout doux pour ne pas avoir froid. Et oui, nous ne sommes qu’au mois de février. Il faut savoir que peu d’endroits sont équipés de chauffage au Portugal, même si l’hiver est quand même plus doux qu’en France.

Joana est venue voir chaque personne pendant ce temps de relaxation pour nous mettre un cache oeil moelleux au doux parfum de lavande. J’ai trouvé que cette délicate attention, qui peut paraître sans importance pour certains, a fait toute la différence dans ce moment rien que pour soi.

Et la cerise sur le gâteau ? Un bruit, ou un plutôt un très léger et agréable tintement dans nos oreilles. Telle une berçeuse.

Euh c’est quoi…? Ayant mon cache oeil je ne pouvais le savoir. Ce n’est qu’à la fin du cours que j’ai vu Joana avec une sorte de bol dans les mains et une grosse cuillère en bois. Oooh chouette elle nous prépare à manger !

…. Pas du tout !

En fait, il s’agit d’un bol chantant tibétain qui émet un son d’une douceur presque irréelle. Cet instrument est parfaitement expliqué par la blogueuse “yoga autour du monde” dans un de ces articles.

Un yoga bienveillant

A la fin du cours, Joana m’a donné un tas de conseils à appliquer quotidiennement en terme de respiration notamment. Son importance est même P-R-I-M-O-R-D-I-A-L-E dans le yoga.

Pour résumé, j’ai passé un excellent moment avec Joana. Tant est si bien que j’y suis retournée une deuxième fois alors que je ne suis restée que quelques jours dans cette ville. Cette fois accompagnée de mon chéri pour que lui aussi, novice, puisse apprécier cet instant autant que moi.

Joana fait partie de ces personnes inspirantes et motivantes dont on a envie de se souvenir. Sitôt dit sitôt fait, une petite photo de Joana et moi pour immortaliser l’instant que je partage avec vous, soyons fous (facile la rime).

Bon sinon ça y est je crois que j’ai été contaminée : la fièvre yoga est en moi. Il est difficile de m’en passer à présent !

TAY – Terapias, Arte & Yoga Studio – R. Prof. Dr. Montalvão Marques 8-9, 8500-510 Portimão

VINYASA YOGA

J’ai pris ensuite pris la route plus au nord du Portugal, direction Setúbal, à 50min de voiture au sud de Lisbonne.

Le beau temps ne m’a pas suivi tous le séjour mais l’envie de faire du yoga restait intacte.

Après quelques recherches, j’ai trouvé un studio de yoga juste à côté de notre appartement (même pas fait exprès). J’ai pu voir des avis élogieux sur la professeur via sa page facebook. Ma curiosité à de suite été attisée et j’ai réservé un cours un dimanche matin, histoire de bien commencer la journée.

J’ai été accueillie avec un grand sourire par Silvia la professeur de yoga. Je me suis sentie “comme à la maison”. Elle a été très chaleureuse et parle également bien l’anglais. Encore une occasion de perfectionner le mien.😁

La salle est bien plus grande que celle de Portimão et pour cause nous étions une bonne quinzaine à participer au cours. Pour autant le climat était chaleureux. Tout le monde semblait bien se connaître et je ne me suis pas du tout sentie “étrangère”. Ce n’est pas nouveau les portugais sont vraiment accueillant.

Un yoga énergique

Une grande baie vitrée apporte une luminosité bien agréable dans la salle (même par temps pluvieux). Et donne une vue superbe sur le port de la ville. Cette fois il s’agit de yoga “Vinyasa” un peu différent du “Hatha”. J’ai trouvé qu’il était plus physique et dynamique.

Nous avons enchainé beaucoup de postures rapides un peu à la manière d’une chorégraphie de danse. Je dois avouer que j’avais du mal à tenir la cadence. Mais je n’ai pas voulu montrer que je serrais les dents (par fierté sûrement).

C’est vrai que je me suis sentie assez en décalage avec les autres, surtout en terme de souplesse corporelle. Mais c’est comme tout ça se travaille hein ! Nous étions dans des positions improbables, tordus dans tous les sens. A mon grand désarrois, je ne vis aucun signe de crispation sur le visage de mes voisins. Abusé ! Ou alors peut-être que tout le monde faisaient comme moi (qui c’est ?).

Un yoga pour gagner en concentration

Le yoga Vinyasa permet d’éliminer toutes sortes de stress tout en restant connecté avec son esprit tout le long des séances. Certains parlent de “méditation active”. Il y a un enchaînement cadensé des postures dont le but est de synchroniser respiration et mouvement.

Pour en revenir au studio de Silvia, elle est très investie et organise des cours en extérieur à la belle saison, avec vue sur la mer. Notamment dans le parc naturel d’Arrabida juste à côté de la ville. Certaines plages ont été classées parmi les plus belles d’Europe. Ça fait rêver non ?

Yoga Bliss Studio – N16, R. Trabalhadores do Mar 1, Setúbal

ASHTANGA YOGA

Allez on continue le voyage et la découverte du yoga avec cette fois le « Ashtanga ». Il s’agit d’un yoga dynamique qui se pratique le matin tôt et se déroule en 6 séries répétées chaque jour. Le cours que j’ai fait s’appelle « Mysore ». Il a lieu 6 jours par semaine, tôt le matin (et oui finit la grasse mat’). Le samedi étant le jours de repos. La respiration tient là encore une importance capitale.

Arrivée à Lisbonne, j’ai découvert un studio de yoga grâce à une amie qui pratique depuis de nombreuses années. Je vous invite à aller voir leur site internet. Vous y verrez Isabelle, une des professeurs dans une vidéo de présentation où elle chante divinement bien : Casa Vinyasa.

J’ai réservé à nouveau un cours le dimanche matin à 8h. Je trouve ça vraiment cool le yoga matinal, ça permet de bien commencer la journée et de se sentir bien après.

Après avoir vu leur site je savais que la salle de yoga allait être classe et belle mais alors en vrai c’était encore mieux ! Un vrai temple du bien-être. On sent les passionnés. Il y a des bougies, des cadres de grands maîtres yogis partout dont je ne connais même pas le nom. Et le parquet ancien et la hauteur sous plafond apportent la cerise sur le gâteau. (C’est pas l’heure de manger d’ailleurs ?)

Casa Vinyasa – Ashtanga Yoga Shala – Av. Sidónio Pais 16, 1050-010 Lisbonne

Un yoga basé sur la respiration

A mon arrivée au studio, j’ai été accueillie par la secrétaire puis Elisabeth est venue me voir pour débuter le cours. Le studio est très grand et on passe par une cuisine pour aller aux vestiaires. C’est comme une grande maison. Je pensais avoir cours avec Isabelle car j’étais charmé par sa vidéo sur leur site. Elle semble être plus que passionnée et une amie m’en avait parlé et avait adoré ses cours. Bon ce sera pour la prochaine fois, elle était en vacances.

Et puis mon regret n’a durait qu’un instant. Je ne sais pas comment aurait été le cours avec elle mais celui auquel j’ai assisté était vraiment bien et complet.

Bon c’est vrai qu’au début, ce n’est pas vraiment ce que je me suis dit, quand j’ai vu tout ce monde arriver pour faire le cours. Il y avait des personnes déjà entrain de s’échauffer. Non, ce n’est pas un échauffement comme vous pensez en mode petit étirement tranquille pour réveiller le corps. Je ne savais même pas que le corps (même en étant très souple) pouvait faire ça ! Et là, je me suis demandé où j’étais tombée. La souplesse et moi ça fait deux (voir trois).

D’ailleurs, mon frère, Arthur, pratique le yoga Ashtanga quotidiennement et m’avait dit que c’était un des plus difficiles car le rythme est soutenu. Je vous invite d’ailleurs à découvrir son blog par ici. Il est avant tout axé sur ses passions pour le surf et le ukulélé. C’est un instrument qui se mari à la perfection avec le yoga. D’ailleurs son professeur de yoga en joue à la fin de chaque cours (parfait pour méditer).

Un yoga pour devenir autonome

Ensuite, Je l’ai su qu’après mais les cours du matin sont dits “libres”. C’est-à-dire que vous pouvez arriver quand vous le souhaitez entre le créneau imposé (8h-10h). Enfin, c’est ce qui est écrit sur le papier mais en réalité il s’est finit vers 11h.

Une fois prête à commencer le cours, ma bouteille d’eau à côté car je ne savais pas trop à quoi m’attendre. J’ai tout de suite vu que les autres personnes présentes pratiquaient depuis perpette. Des pros du yoga quoi. Je regardais autour de moi pour chercher du réconfort vers des personnes moins à l’aise comme moi mais en vain. Tanpis.

Finalement quelques minutes plus tard, je me suis sentie moins seule car deux autres personnes débutantes m’ont rejoints. Ouf. Ce qui était vraiment cool c’est qu’Elisabeth s’est occupé de nous trois en priorité. Tout en jetant un oeil sur les autres et en allant corriger leur postures impressionnantes.

Ah oui parce que je ne l’ai pas précisé mais TOUS étaient complètement autonomes et faisait leur cours dans leur coin. Il étaient tous très à l’aise et ne se suivaient pas. Là, j’ai vraiment sentie qu’on ne jouait pas dans la même cour d’école. Bon après ce n’est pas une compétition et puis sûrement qu’un jour je serais comme eux (je l’espère).

Superbe coucher de soleil pour une séance de méditation sur la plage “Praia de Peneco” à Albufeira – région de l’Algarve

Un yoga pour gagner en souplesse

Concernant le cours, Elisabeth l’a vraiment adapté à chaque niveaux. Nous avons fait des postures de bases debout pour étirer le corps. Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est qu’aucun rythme ne nous a été imposé. C’est quand même plus agréable comme ça, surtout lorsque l’on débute. On a pas forcément les automatismes de la respiration…

J’ai remarqué également que le dépassement de soi prime dans ce yoga. Pendant le cours, Elisabeth allait voir chaque personne en les aidant à aller encore plus loin dans les postures. Évidemment sans leur faire mal, bien au contraire en exerçant de légères pression sur le dos. C’était comme des légers massages de la colonne vertébrale (sympa !). J’y ai eu le droit aussi et c’est agréable tout en ayant une vraie utilité. C’est ce que j’aime dans le yoga, la bienveillance fait partie intégrante de la pratique.

Malgré cette impression de nager à contre courant, j’ai vraiment aimé ce studio. Les bonnes ondes qu’il en dégage, la beauté du lieu et la gentillesse de chacun. J’ai ressentie l’envie de perfectionner ma pratique (et y’a encore du boulot) tout en me surpassant. Ce type de yoga sera vraiment apprécié des personnes sportives de base ou ayant un bon niveau de yoga et cherchant l’assouplissement.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *