Lifestyle

Oser quitter son quotidien…ūüí≠

C’est facile de r√™ver de tout plaquer pour partir voyager et oser quitter son quotidien.¬†Ensuite, on pense √† nos¬†¬†obligations, notre¬†emploi en CDI, que l’on a obtenu avec beaucoup de difficult√©s…¬†La vilaine raison a bien tendance √† l’emporter sur cette douce r√™verie. Mais est-ce qu’on est vraiment oblig√© de tout quitter pour partir √† l’aventure ?

Voyager pour sortir de sa zone de confort

quitter son quotidien
“Ils ont fait le tour du monde – 32 portraits de Blog-Trotters” de Sandrine Mercier & Michel Fonovich
Cette citation prend tous son sens √† mes yeux √† l’heure o√Ļ j’√©cris ces lignes… Disons que je n’√©tais pas vraiment pr√©destin√©e √† faire de grands voyages et √† vous √©crire aujourd’hui.

Le¬†profil¬†aventuri√®re n’a jamais vraiment fait partie de mon caract√®re. Je suis plut√īt¬†stress√©e de nature,¬†attach√©e √† ma routine et √† mon quotidien douillet.¬†J’ai toujours √©t√© dans cette¬†facilit√© et j’ai ressentie le besoin de chambouler tout √ßa en d√©couvrant¬†de nouveaux horizons. Et ce, afin de sortir de cette satan√©e¬†zone de confort.¬†

Cette envie n’est pas venue d’un coup mais plut√īt petit √† petit je dirais.¬†Tout d’abord en voyant des amis tenter l’exp√©rience. Parfois √† l’autre bout du monde avec comme unique¬†compagnon : un¬†sac √† dos.

L’id√©e me paraissait os√©e¬†dans un premier temps. Et ensuite, j’ai pu voir le bonheur se lire dans leur yeux¬†d√®s leur retour.¬†√áa a finit par attiser ma curiosit√© avec leurs nombreuses rencontres, p√©rip√©ties…¬†Bien souvent ils¬†n’avaient qu’une id√©e en t√™te √† leur retour¬†– repartir¬†√† nouveau¬†–

Lire pour mieux agir

¬†J’ai¬†pu lire plusieurs livres inspirant¬†sur le voyage, comme ce livre¬†“Ils ont fait le tour du monde”. Il retrace les aventures¬†de plusieurs bloggers¬†partis d√©couvrir¬†le monde. Attention, ce livre vous donnera √† coup s√Ľr l’envie de prendre le premier avion pour partir¬†tr√®s loin ! Un des portraits qui m’a particuli√®rement inspir√© est celui d’un fr√®re et une soeur d’une vingtaine d’ann√©e qui ont fait un tour du monde en moto-cyclette. Ce sont des sortes de mobylettes, tr√®s √† l’ancienne qui ne peuvent pas rouler √† plus de 30 km/heures.

Ils nous racontent avec beaucoup d’humour la r√©ticence de leur familles avant leur d√©part et leur nombreuses p√©rip√©ties¬†durant leur aventures. Ils √©voquent avec beaucoup de surprises, l’entraide et la bienveillance¬†des personnes rencontr√©es. Le¬†retour de ce voyage devait sans aucun doute √™tre¬†difficile √† imaginer. Une chose est s√Ľre, ils doivent √™tre fi√®re de l’avoir fait. Et ce, malgr√© les remarques et craintes de¬†beaucoup…

Quel est le risque du voyage ?

Dans un premier temps, il m’√©tait difficile de m’imaginer partir longtemps loin de mes proches et des habitudes quotidiennes pendant des mois. Comme beaucoup d’entre vous, j’ai plut√īt re√ßue une √©ducation m’apprenant¬†la stabilit√© dans la vie. Ce qui est une tr√®s bonne chose. Cela passe par le c√īt√© financier, avoir un travail stable pour ensuite acheter une maison etc… Le sch√©ma id√©al et le seul moyen de devenir heureux pour certains. Force est de constater que ce n’est pas mon envie du moment.

Aujourd’hui, je veux d√©couvrir, m’√©panouir en rencontrant de nouvelles personnes, de nouvelles cultures… Et¬†sans conteste √™tre au plus proche de la nature. En y repensant,¬†j’en avais autant envie que j’en avais peur¬†(mon c√īt√© “l√©g√®rement” anxieuse). Mais¬†il y avait¬†cette petite voix dans ma t√™te qui me r√©p√©tait sans cesse “Allez bouge-toi ! Si tu ne le fais pas maintenant, tu ne le feras jamais”.

Ch√Ęteau S√£o Filipe – Set√ļbal PORTUGAL

En¬†y r√©fl√©chissant bien tout est plus facile aujourd’hui. Ne serait-ce que prendre l’avion. Si vous partez¬†en¬†voyage √† l’autre bout du monde. M√™me en √©tant √† 24 heures d’avion ce n’est finalement “qu’une” journ√©e. Je veux dire par l√† que si pour une raison ou une autre, vous deviez¬†rentrer pr√©cipitamment en France, il ne faudra pas une semaine pour rentrer !

Cette r√©flexion m’a aid√© aussi¬†√† franchir le pas et prendre enfin cette d√©cision. Finalement, j’ai¬†troqu√© le sac √† dos de randonn√©e contre une valise classique (d√©j√† trop lourde) et l’autre bout du monde par une partie de¬†l’Europe.¬†Et pour finir je fais ce¬†voyage en couple¬†(oui √ßa facilite les choses c’est vrai).

Organiser son voyage

Et pourtant √ßa me semblait d√©j√† √©norme de prendre cette d√©cision. Sachant¬†que la dur√©e de ce voyage est de¬†6 mois.¬†J’ai eu l’opportunit√© de prendre un¬†cong√© sabbatique¬†avec mon entreprise, bien pratique quand m√™me. Quant √† mon ch√©ri, conseiller en communication, il va pouvoir continuer son activit√© professionnelle pendant ce temps. Il n’ a pas besoin d’une pr√©sence physique dans une ville. L’occasion de mettre en place une nouvelle organisation,¬†hors du¬†confort habituel¬†de la maison. Il va devenir pendant cette p√©riode ce que l’on peut appeler en anglais¬†“Digital Nomad”.

Pour ma part, ¬†je vais pouvoir profiter de ce temps pour essayer de nouvelles activit√©s comme le¬†yoga et la m√©ditation.¬†Le¬†but aussi¬†de cette exp√©rience,¬†c’est de pouvoir¬†se recentrer sur soi.

Le “slow travel”

Pour¬†√©viter¬†la horde de touristes, nous avons pr√©f√©r√© partir en hiver, d√©but f√©vrier. Bon le but n’est pas de se retrouver congel√©s en Europe de l’Est¬†non plus. (Quoique ? pour une prochaine fois peut-√™tre.) Nous allons¬†donc d√©buter ce voyage par¬†le sud du Portugal.

L’id√©e c’est de voyager √† notre rythme plut√īt tranquille, en mode “slow travel”.¬†Nous pensons visiter¬†4 pays diff√©rents durant cette p√©riode. C’est un r√©el avantage voir m√™me un¬†luxe¬†de¬†pouvoir prendre le temps de visiter une ville.

La Praia da Rocha – Portim√£o PORTUGAL

Voyager en travaillant ? C’est possible !

C’est plus facile de¬†s’impr√©gner des diff√©rents mode de vie¬†et de la proximit√© des¬†locaux. Tout en √©tant dans¬†une dynamique¬†“vacance-travail“.

Ce mode de voyages vient s’opposer¬†aux voyages plus “classiques” que nous faisons¬†dans le cadre de cong√©s pay√©s. Qui¬†ne s’est jamais retrouv√© √† visiter une ville √† vitesse grand V afin de faire un maximum de d√©couvertes ?

Et souvent parce que le temps nous est compt√© ? TOUT LE MONDE ! C’est bien normal, on veut en profiter √† fond sans rien louper des incontournables du pays.¬†Et au retour on se retrouve au travail √† ronfler, en bavant¬†sur son clavier d’ordinateur. (Pas tr√®s glamour le front marqu√© ‘AZERTY’.)

Il¬†n’y a rien de plus d√©sagr√©able que de discuter avec quelqu’un qui est parti au m√™me endroit que vous et vous balance un :¬†“Ah et j’esp√®re que¬†tu as pu visiter √ßa ? C’est tellement incroyable”.

Si votre r√©ponse est non par manque de temps.¬†On a qu’une¬†envie, c’est de l’√©trangler, pas vrai ?¬†Et puis je¬†me dis aussi que d’autres personnes ont tent√©s l’exp√©rience avant et sont rentr√©s chez eux en un seul morceau donc NO PANIC.

Pour finir,¬†je pense que l’envie¬†d’en apprendre sur soi et sur les autres, il n’y a rien de plus enrichissant finalement.

Et vous, ça vous donne envie de sauter le pas ?

Sintra-Portugal
Sintra, Portugal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *